2020.
À LA RESCOUSSE DE L’IDENTITÉ VANESSA MAMODE

Depuis quelques années, la jeune psychologue au parcours déjà bien rempli propose différents types d’accompagnements dans le cadre d’une activité libérale. Son approche plait et aide bon nombre de patients qui la recommande.

2020, nouvelle vie et nouveau cabinet dans un nouveau lieu où personne ne connaît sa réputation. Nouveau départ … tout est à refaire, à prouver, pour acquérir rapidement une nouvelle patientèle. Seulement voilà, les professions libérales trop marketées sont immédiatement décrédibilisées. « Mal vues ». L’opération s’avère donc bien délicate.

Le Graphisteur a donc relevé ce challenge pour l’aider à redémarrer sur des bases solides en lui proposant une identité séduisante, douce et rassurante, et une stratégie de communication adaptée.

Développer une image séduisante ok. Mais comment démarrer lorsque l’on n’a aucune inspiration ? Situation terriblement frustrante pour un client et pourtant complètement normale. À chacun son métier. C’est donc à cet instant que Le Graphisteur est intervenu.

La 1ére étape consiste à trouver des premières pistes d’identité. Des inspirations trouvées un peu partout à poser sur une « planche tendance » ou « Moodboard ». Elle va permettre au client, tout comme au graphiste de trouver ensemble une direction artistique à travers cette esquisse d’ambiance. Ici pleine de douceur, le maître mot.

1. PAS D’INSPI ? UNE MOODBOARD

 

2. DÉFINIR L’IDENTITÉ GRAPHIQUE

 

Le logo doit rester sobre, évoquant tout le sérieux et la déontologie du métier. Mais associé tout de même à un élément graphique simple racontant une histoire : celle de l’approche du métier, davantage axée sur l’émotionnel que sur le cérébral. Qu’il raconte plus explicitement en motion design.

Le style, crée à la tablette graphique, se veut être fait main, se rapprochant ainsi du domaine de compétence : l’humain. Représenté par une ligne continue, symbolisant l’unité de l’individu. Mais le style ce veut aussi artistique, illustrant des émotions par des formes simples & des couleurs diverses mais toujours douces.

Les typographies se contrastent avec de la douceur pour les titres et de l’institutionnel dans les textes. Mais restent efficaces et également sobres.

La stratégie de communication la plus pertinente dans ce domaine reste la sobriété. Moins on en donne et moins la crédibilité est mise à mal. L’unique moyen de laisser son empreinte reste donc la carte de visite. Elle se doit donc d’être accrocheuse & marquante.

Quand à la communication digitale la mise en ligne d’un site web est essentielle surtout en tant qu’outil de planification en ligne des rendez-vous. Outil qui doit donc être immédiatement accessible via n’importe qu’elle plateforme.
Les réseaux sociaux pertinents peuvent aussi être sollicités. Facebook & Youtube qui se prêtent aisément au contenu de fond y sont conseillés.

3. LES QUELQUES ARMES DE COMMUNICATION PRINT & DIGITALES